Les garanties en cas de tempête

Sinistres couverts par les garanties MRE / MRH

Tempête

Bris de glace

Contact

Tempête

Une tempête est une perturbation atmosphérique générant des vents violents, s’accompagnant parfois de fortes précipitations orageuses ou de grêles.

Tempêtes : que dit le contrat multirisques habitation ?

Tous les contrats multirisques habitations et multirisques entreprises/professionnelles comportent une garanties prenant en charge les dommages occasionnés par une tempête : chute d’arbre, toiture endommagée, mobilier détérioré… Pour autant, les conditions, les limites d’intervention et la prise en charge de votre sinistre diffèrent selon le contrat souscrit.

Après une tempête, que faut-il faire ?

Comme pour tout sinistre, il convient de contacter l’assureur pour l’informer de l’événement et procéder à la déclaration du sinistre. Les assureurs imposent un délai de 5 jours ouvrables pour procéder à cette déclaration.

 

La compagnie d’assurances désignera à ses frais l’expert de son choix chargé de procéder au chiffrage de vos dommages. 


Lorsque les dommages sont importants, que la structure de la maison est endommagé, ou qu’il y a un désaccord sur l’indemnité proposée par la compagnie d’assurances, il est possible de se faire assister et conseiller par un expert d’assuré.

Quel est le rôle de l’expert d’assuré suite à une tempête ?

L’expert d’assuré aidera dans un premier temps à définir :

 

  • des mesures de sécurité
  • des mesures d’urgence (déblaiement…)
  • des mesures conservatoires (bâchage de la toiture…)
 

Dans un second temps il peut contacter des artisans et entrepreneurs locaux pour faire établir des proposition de devis en vue de la remise en état. 


De manière globale, l’expert d’assuré accompagne le sinistré dans la gestion de son sinistre et permet à l’assureur de le replacer dans la situation qui était la sienne avant la survenance de la tempête.


Sur la base des éléments recueillis aux côtés du sininstrés, l’expert d’assurance instruit son dossier, rédigé l’état de pertes à l’appui des justificatifs, procède au chiffrage et à l’évaluation de l’ensemble des dommages en vue d’obtenir la meilleure indemnisation de l’assurance.

Tempête : quels sont les documents à fournir à l’assureur ?

Pour justifier de l’événement tempête ayant atteint les biens, tout dépend de la compagnie d’assurance et des conditions du contrat. Chaque assureur rédige dans ses contrats les conditions permettant de caractériser un événement de tempête.

 

Ainsi, certaines compagnies considèrent que pour qualifier un événement de tempête, le vent doit avoir causé des dommages à des bâtiments de bonne construction dans la commune où se trouvent les biens sinistrés ou dans les communes avoisinantes. Dans ce cas, le plus souvent, une simple attestation de la mairie suffit. 


D’autres compagnies exigent une vitesse minimale de vent, justifié par un relevé météorologique des vents au jour du sinistre. Ainsi, il faut demander à la station météorologique la plus proche un certificat attestant de l’intensité exceptionnelle de l’événement (Exemple : vitesse du vent supérieure à 100km/h). Si les vents sont inférieurs à cette vitesse, la compagnie d’assurance risque de refuser la prise en charge des dommages.

Nos experts d'assuré peuvent vous aider

En cas de sinistre, l’expert d’assuré défend vos intérêts envers votre assureur. Neutre et indépendant, l’expert d’assuré intervient dès la production du sinistre jusqu’à l’obtention d’une indemnisation juste de la part de l’assurance.