09.72.102.102

VMC simple flux et VMC double flux

Dégât des eaux

Recherche de fuites non destructive

Dispositif de drainage

VMC simple flux et VMC double flux

VMC

La VMC (Ventilation Mécanique Contrôlée) est un équipement indispensable pour le renouvellement de l’air intérieur d’un logement (maison, appartement) et même de locaux professionnels (bureaux dans le secteur teritaire par exemple). La VMC permet d’assurer santé et confort pour les occupants du bâtiment, tout en respectant les obligations réglementaires. Néanmoins, il existe plusieurs types de VMC et il peut être difficile de vous y retrouver. LAMY Sinistre vous aide à trouver des repères parmi les dispositifs disponibles sur le marché.

Comment fonctionne une VMC pour renouveler l’air de la maison ?

Comme l’être humain, votre logement a besoin de respirer. En guise de poumon, votre logement s’appuie sur un système de ventilation : la VMC. Son principe est d’introduire de l’air neuf dans votre maison. Et en parallèle de rejeter l’air vicié, c’est à dire un air qui a déjà « servi », pollué la plupart du temps et qui à l’origine était considéré comme air frais, en dehors de l’habitation. La VMC assure, ainsi, un renouvellement d’air maîtrisé. Le logement est, ainsi, ventilé en permanence, toute l’année, dans toutes les pièces (notamment cuisine et pièces d’eau), pour un coût de fonctionnement négligeable.

Les différentes sortes de VMC : VMC simple flux et VMC double flux

Il existe 2 catégories de VMC : la VMC simple flux et la VMC double flux.
Pour la VMC simple flux : l’air vicié est extrait par des bouches d’aération situées dans la salle de bain, wc et cuisine et l’air neuf pénètre dans les chambres et le séjour par des entrées d’air placées sur les fenêtres. On trouve des VMC simple flux qui permettent d’avoir un renouvellement de l’air constant (VMC simple flux autoréglable) ou un renouvellement de l’air variable (VMC hygroréglable), en fonction du taux d’humidité du logement.
Le système double flux correspond au haut de gamme de la ventilation. Dotée d’un échangeur thermique, la VMC récupère les calories de l’air vicié en ventilant la maison, tout en conservant la chaleur en hiver et en rafraîchissant en été. Un dispositif double flux permet généralement de réaliser jusqu’à 20% d’économie sur la facture de chauffage. Bon à savoir : la VMC double flux est équipement qui peut être associé à un puit canadien.

Les avantages d’installer une VMC dans votre logement

Avoir une ventilation dans son logement est une obligation légale pour tous les logements construits depuis 1983. La VMC est une des solutions pour renouveler le volume d’air d’une pièce régulièrement. La VMC permet :

  • Préservation du logement contre les attaques de l’humidité
  • Amélioration des conditions d’hygiènes pour votre santé (évacuation des polluants, des odeurs, des gaz nocifs comme le radon, etc.)
  • Réalisation d’économies d’énergies grâce à la maîtrise des flux d’air

Les obligations réglementaires de la ventilation mécanique contrôlée

L’arrêté du 24 mars 1982 (article 3) précise les débits d’extraction minimaux en m3/h (mètre cube par heure) pour chacune des pièces, quel que soit le type de ventilation, en fonction du nombre de pièces de l’habitation.

Débits d'extraction minimaux

L’article 4, modifié le 28 octobre 1983, indique que “lorsque l’aération est assurée par un dispositif mécanique qui module automatiquement le renouvellement d’air du logement, de telle façon que les taux de pollution de l’air intérieur ne constituent aucun danger pour la santé et que puissent être évitées les condensations, sauf de façon passagère, les débits définis par le tableau ci-dessus peuvent être réduits.”

Cas d'une VMC simple flux classique

Cas d'une VMC simple flux hygroréglable

Trouver un professionnel près de chez vous pour réaliser une expertise humidité

Des problèmes d’humidité dans votre logement ? Sollicitez une expertise humidité. Elle vous permet de connaître l’origine et les causes de l’humidité dans un logement, ainsi que les travaux à prévoir pour l’éradiquer.