09.72.102.102

35 milliards de dollars de pertes enregistrées pour les catastrophes naturelles

L’augmentation du nombre de catastrophes naturelles au premier semestre 2022 a généré au niveau mondial 35 milliards de dollars de pertes assurées, notamment du fait de la recrudescence des tempêtes et inondations.

Hausse des dégâts causés par les catastrophes naturelles dûe aux inondations et aux tempêtes

 

C’est l’un des principaux prestataires mondiaux d’assurance, le groupe Swiss Re, qui a estimé l’impact de ces nouveaux phénomènes météorologiques. Si l’on compare cette appréciation par rapport aux dix dernières années, le coût des dégâts s’est vu impacté de 22% à la hausse, celui-ci étant de 29 milliards d’euros en moyenne.

Plus précisément, nous pouvons recenser les causes majeures de cette brutale évolution, et retrouvons ainsi un nombre important de tempêtes et d’orages en Europe, ainsi que des inondations sans précédent en Afrique du Sud et en Australie. Cependant, les 35 milliards d’euros de pertes ne sont pas seulement liés aux évènements climatiques, mais aux agissements humains, ayant entraîné 3 milliards d’euros de pertes assurées supplémentaires, pour un total se portant à 38 milliards d’euros au premier semestre 2022.

Par la suite, Swiss Re, s’est intéressé à la catastrophe la plus coûteuse de ces derniers mois, et c’est en Australie que le record est estimé, avec près de 3.5 milliards d’euros de pertes assurées, suite aux inondations.

Ces phénomènes poursuivent leur croissance du fait d’un développement urbain accru et d’une implantation de biens dans des zones parfois à éviter.

La France quant à elle enregistre des pertes assurées à hauteur de 4 milliards d’euros au cours de ce premier semestre de l’année, selon les informations de France Assureurs. Cela est dû en majorité par les fortes pluies et les tempêtes de grêle, de plus en plus nombreuses sur le pays. Aujourd’hui, « Le changement climatique est l’un des plus grands risques auxquels notre société et l’économie mondiale est confrontée », affirme Jérôme Jean Haegeli, chef économiste du groupe Swiss Re.

Pour terminer, les pertes économiques mondiales issues des catastrophes naturelles sont évaluées à 75 Mds$ début 2022, restant tout de même inférieures à 80 Mds$, moyenne de ces dix années passées.

Partagez sur les réseaux :

Facebook
Twitter
LinkedIn

Une problématique avec votre assurance ?

Contactez nos experts d’assuré au 09.72.102.102 ou en remplissant le formulaire ci-dessous :

Retrouvez nos actualités

Dans la nuit du 2 au 3 octobre 2020, le département des Alpes-Maritimes a été touchée par des intempéries alarmantes dues à la tempête Alex. Elle a provoqué la mort de certains habitants mais également des disparitions inquiétantes.

Lire la suite

Des milliers de foyers se sont retrouvés sans électricité due aux rafales de vent atteignant jusqu’à 253 km/h dans le Sud-Ouest de la France. Parmi les départements les plus touchés par la tempête Barbara, on retrouve les Pyrénées-Atlantiques et les Hautes-Pyrénées.

Lire la suite

Un immeuble de deux étages a pris feu en début d’après-midi dans le département de l’Aude, à Narbonne. Les habitants ont dû être évacués et relogés. Au cours de cet incendie, un chien a été tué.

Lire la suite

Retrouvez notre FAQ

C’est la plupart du temps sur les murs extérieurs d’une maison que les fissures apparaissent. Ce phénomène courant revêt un degré de gravité variable en fonction des contextes.

Lire la suite

Une fissure inquiétante sur un mur de parpaing ? Un professionnel est plus à même de déterminer sa nature et son incidence sur les fondations. Il identifie la cause de ces fissures et apporte des solutions.

Lire la suite

La présence d’une fissure sur les façades est un problème que l’on rencontre souvent quand on possède une habitation.

Lire la suite