Objets dérobés

Les objets les plus dérobés par les malfaiteurs

Les cambriolages sont malheureusement devenus monnaie courante. Un proche, une connaissance, un collaborateur ou peut-être vous-même, avez déjà été confrontés à un vol à son domicile, ou dans son entreprise, avec, ou sans, effraction.

 

58 % des Français estiment que les entreprises sont les cibles privilégiées des voleurs. Cela peut s’expliquer par la présence accrue de marchandises, mais aussi d’outils technologiques : ordinateurs, tablettes, téléphones, outils de précisions, etc.

 

Dans les faits, la réalité est tout autre, les locaux commerciaux sont bien souvent les plus protégés, avec des systèmes de sécurité très performants qui suffisent à dissuader les potentiels intrus. C’est pourquoi les malfaiteurs privilégient les logements de particuliers, cibles plus faciles et moins vigilantes.

 

En 2021, 612 000 ménages ont été victimes d’un cambriolage, ou d’une tentative d’effraction dans leur résidence principale, cela représente 2 ménages sur 10.

Objets dérobés

La méthode des malfaiteurs

D’après une étude réalisée par le Ministère de l’Intérieur, aucune région n’est épargnée par ce phénomène : le Nord, le Sud, les grandes villes, les villes moyennes, les zones rurales…

 

Le profil type des victimes est plutôt surprenant, contre toute attente, les personnes âgées ne sont pas les cibles par défaut : les jeunes actifs (30 ans et plus) sont dorénavant les plus touchés.

 

La méthode privilégiée par les malfaiteurs est le vol sans effraction, qui consiste à s’introduire discrètement et rapidement dans un foyer afin de voler des biens (290 000 vols sans effraction ont été relevés en 2021). Cela ne nécessite pas de réaliser un “repérage” au préalable et il est compliqué de remonter jusqu’à l’auteur.

 

Les vols avec effraction sont planifiés à l’avance, bien souvent par des groupes organisés. Les biens sont ciblés et le “plan d’action” est défini. Bien souvent, la valeur des biens dérobés est conséquente.

Les objets les plus dérobés

Les objets les plus dérobés sont les bijoux, qui représentent 55 % des biens dérobés. En effet, ce type d’article est simple à dissimuler, facile à revendre et quasiment impossible à tracer, car les bijoux sont fréquemment fondus et parfois remontés.

 

Vient ensuite le matériel “high-tech” et informatique, avec une valeur élevé et facilement revendable.

 

L’argent liquide, les chéquiers, les cartes bancaires, les papiers d’identité et les documents en lien avec les véhicules sont dérobés dans 30 % des cambriolages. Pour autant, ils ne sont pas toujours utilisés.

 

Depuis 2018, environ, les articles de luxe sont prisés par les voleurs : vêtements de marques, accessoires de luxe, sacs à mains, spiritueux…

Prévention & Expert d'assuré

D’un point de vue assurantiel, il est primordial d’évaluer la valeur de vos biens mobiliers, de manière à être pris en charge en cas de vol. Le contrat multirisques habitation permet de protéger vos biens, et surtout de vous faire indemniser en cas de sinistre vol.

 

D’un point de vue technique, vous pouvez recourir à l’installation de système de vidéosurveillance ou de système de sécurité (alarme, projecteur d’écran de fumée, chien dressé…). Cependant, le risque zéro n’existe pas…

 

Le dernier conseil est d’être vigilant à la bonne fermeture des portes, fenêtres, à la mise au coffre des biens précieux en cas d’absence prolongée, à l’activation du système d’alarme…

 

Dans le cas d’un vol, le Cabinet LAMY SINISTRE vous accompagne tout au long de votre dossier sinistre, en s’appuyant sur des connaissances solides et une expérience accrue de chiffrage et de négociation.

Partagez sur les réseaux :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Une problématique avec votre assurance ?

Contactez nos experts d’assuré au 09.72.102.102 ou en remplissant le formulaire ci-dessous :

Objets dérobés

Les objets les plus dérobés par les malfaiteurs

Les cambriolages sont malheureusement devenus monnaie courante. Un proche, une connaissance, un collaborateur ou peut-être vous-même, avez déjà été confrontés à un vol à son domicile, ou dans son entreprise, avec, ou sans, effraction.

 

58 % des Français estiment que les entreprises sont les cibles privilégiées des voleurs. Cela peut s’expliquer par la présence accrue de marchandises, mais aussi d’outils technologiques : ordinateurs, tablettes, téléphones, outils de précisions, etc.

 

Dans les faits, la réalité est tout autre, les locaux commerciaux sont bien souvent les plus protégés, avec des systèmes de sécurité très performants qui suffisent à dissuader les potentiels intrus. C’est pourquoi les malfaiteurs privilégient les logements de particuliers, cibles plus faciles et moins vigilantes.

En 2021, 612 000 ménages ont été victimes d’un cambriolage, ou d’une tentative d’effraction dans leur résidence principale, cela représente 2 ménages sur 10.

Objets dérobés

La méthode des malfaiteurs

D’après une étude réalisée par le Ministère de l’Intérieur, aucune région n’est épargnée par ce phénomène : le Nord, le Sud, les grandes villes, les villes moyennes, les zones rurales…

 

Le profil type des victimes est plutôt surprenant, contre toute attente, les personnes âgées ne sont pas les cibles par défaut : les jeunes actifs (30 ans et plus) sont dorénavant les plus touchés.

 

La méthode privilégiée par les malfaiteurs est le vol sans effraction, qui consiste à s’introduire discrètement et rapidement dans un foyer afin de voler des biens (290 000 vols sans effraction ont été relevés en 2021). Cela ne nécessite pas de réaliser un “repérage” au préalable et il est compliqué de remonter jusqu’à l’auteur.

 

Les vols avec effraction sont planifiés à l’avance, bien souvent par des groupes organisés. Les biens sont ciblés et le “plan d’action” est défini. Bien souvent, la valeur des biens dérobés est conséquente.

Les objets les plus dérobés

Les objets les plus dérobés sont les bijoux, qui représentent 55 % des biens dérobés. En effet, ce type d’article est simple à dissimuler, facile à revendre et quasiment impossible à tracer, car les bijoux sont fréquemment fondus et parfois remontés.

 

Vient ensuite le matériel “high-tech” et informatique, avec une valeur élevé et facilement revendable.

 

L’argent liquide, les chéquiers, les cartes bancaires, les papiers d’identité et les documents en lien avec les véhicules sont dérobés dans 30 % des cambriolages. Pour autant, ils ne sont pas toujours utilisés.

 

Depuis 2018, environ, les articles de luxe sont prisés par les voleurs : vêtements de marques, accessoires de luxe, sacs à mains, spiritueux…

Prévention & Expert d'assuré

D’un point de vue assurantiel, il est primordial d’évaluer la valeur de vos biens mobiliers, de manière à être pris en charge en cas de vol. Le contrat multirisques habitation permet de protéger vos biens, et surtout de vous faire indemniser en cas de sinistre vol.


D’un point de vue technique, vous pouvez recourir à l’installation de système de vidéosurveillance ou de système de sécurité (alarme, projecteur d’écran de fumée, chien dressé…). Cependant, le risque zéro n’existe pas…


Le dernier conseil est d’être vigilant à la bonne fermeture des portes, fenêtres, à la mise au coffre des biens précieux en cas d’absence prolongée, à l’activation du système d’alarme…


Dans le cas d’un vol, le Cabinet LAMY SINISTRE vous accompagne tout au long de votre dossier sinistre, en s’appuyant sur des connaissances solides et une expérience accrue de chiffrage et de négociation.

Partagez sur les réseaux :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Une problématique avec votre assurance ?

Contactez nos experts d’assuré au 09.72.102.102 ou en remplissant le formulaire ci-dessous :

Retrouvez nos actualités

Dans la nuit du 2 au 3 octobre 2020, le département des Alpes-Maritimes a été touchée par des intempéries alarmantes dues à la tempête Alex. Elle a provoqué la mort de certains habitants mais également des disparitions inquiétantes.

Lire la suite

Des milliers de foyers se sont retrouvés sans électricité due aux rafales de vent atteignant jusqu’à 253 km/h dans le Sud-Ouest de la France. Parmi les départements les plus touchés par la tempête Barbara, on retrouve les Pyrénées-Atlantiques et les Hautes-Pyrénées.

Lire la suite

Un immeuble de deux étages a pris feu en début d’après-midi dans le département de l’Aude, à Narbonne. Les habitants ont dû être évacués et relogés. Au cours de cet incendie, un chien a été tué.

Lire la suite

Retrouvez notre FAQ

C’est la plupart du temps sur les murs extérieurs d’une maison que les fissures apparaissent. Ce phénomène courant revêt un degré de gravité variable en fonction des contextes.

Lire la suite

Une fissure inquiétante sur un mur de parpaing ? Un professionnel est plus à même de déterminer sa nature et son incidence sur les fondations. Il identifie la cause de ces fissures et apporte des solutions.

Lire la suite

La présence d’une fissure sur les façades est un problème que l’on rencontre souvent quand on possède une habitation.

Lire la suite