Dommages liés à un orage

Dommages liés à un orage : les démarches en cas de sinistre dans votre habitation

A l’approche de la période estivale, et plus particulièrement du mois de Juillet (mois le plus important en termes d’orage, 15 % de plus que les autres mois d’été) l’activité orageuse s’intensifie sur le territoire Français. 

 

Sur les 365 jours d’une année, environ 250 sont dits “orageux”, la foudre frappe donc environ 2 jours sur 3. Il faut souligner la non régularité des foudroiements, au sein d’une même région mais aussi au sein d’un département. En effet, deux villes voisines peuvent avoir un indice de foudroiement totalement différent. 


Par exemple la ville de Mandagout dans le Gard détient le seuil le plus élevé d’éclairs nuage – sol / km² (l’unité de mesure dédiée aux foudroiements) avec un taux de 7.83, alors que la commune de Blandas (25 km au Sud) détient un taux de 2.28 éclairs nuage – sol / km².

dommages liés à un orage

Comment réagir en cas d’orage ?

Les orages sont le plus souvent annoncés, avec deux niveaux :

La vigilance orange

“violents orages susceptibles de provoquer des dégâts importants sur l’habitat léger et les installations provisoires ;  des inondations de caves et points bas peuvent se produire très rapidement ; quelques départs de feux peuvent être enregistrés en forêt à la suite à des impacts de foudre non accompagnés de précipitations.” ;

La vigilance rouge

“nombreux et vraisemblablement très violents orages, susceptibles de provoquer localement des dégâts très importants ; localement, des dégâts très importants sont à craindre sur les habitations, les parcs, les cultures et plantations ; les massifs forestiers peuvent localement subir de très forts dommages et peuvent être rendus vulnérables aux feux par de très nombreux impacts de foudre ;

 

L’habitat léger et les installations provisoires peuvent être mis en réel danger ; les inondations de caves et points bas sont à craindre, ainsi que des crues torrentielles aux abords des ruisseaux et petites rivières.”

 

 

En cas d’orage, il est important de mettre en sécurité son entourage et les personnes vulnérables autour de vous, pour ce faire voici les conseils de base :

 

 

  • S’éloigner des zones boisées et autres point hauts
  • Ne pas s’appuyer sur les murs, ne pas s’approcher des fenêtres et se tenir éloigné des autres occupants de la pièce en cas de foudroiement
  • Ne pas se rendre dans les sous-sols, en cas de pluies importantes ces derniers pouvant être inondés
  • Ne pas utiliser de téléphone fixe et débrancher tout appareil électronique qui n’est pas branché sur un système paratonnerre
  • Se tenir informé de l’évolution des événements par le biais du site de Météo France

En cas de sinistre lié à l’orage, contactez votre assurance

Dans un premier temps, après avoir été victime d’un orage, vous devez rentrer en contact avec votre assureur afin d’effectuer une déclaration de sinistre. 

 

Votre assureur déterminera la garantie de votre contrat multirisques habitation adaptée à l’événement que vous avez subi : catastrophe naturelle, dégâts des eaux, incendie si la foudre a frappé votre logement, dégâts électriques….

 

L’analyse de l’origine des dégâts dictera la future indemnisation par rapport au niveau de couverture souscrit dans votre contrat. 

 

Si vous êtes touché par un sinistre de ce type, il est conseillé de s’attacher les services d’un expert d’assuré. En effet, les démarches assurantielles sont chronophages, et complexes. 

 

L’expert d’assuré se place en tant qu’interface entre le sinistré et les différentes parties prenantes, il intervient dans la mise en place de mesures conservatoires, dans l’état des lieux des biens endommagés, la négociation de l’indemnisation; et il propose une assistance pour la remise en ordre de votre habitation.

Partagez sur les réseaux :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Une problématique avec votre assurance ?

Contactez nos experts d’assuré au 09.72.102.102 ou en remplissant le formulaire ci-dessous :

Dommages liés à un orage

Dommages liés à un orage : les démarches en cas de sinistre dans votre habitation

A l’approche de la période estivale, et plus particulièrement du mois de Juillet (mois le plus important en termes d’orage, 15 % de plus que les autres mois d’été) l’activité orageuse s’intensifie sur le territoire Français. 

 

Sur les 365 jours d’une année, environ 250 sont dits “orageux”, la foudre frappe donc environ 2 jours sur 3. Il faut souligner la non régularité des foudroiements, au sein d’une même région mais aussi au sein d’un département. En effet, deux villes voisines peuvent avoir un indice de foudroiement totalement différent. 

 

Par exemple la ville de Mandagout dans le Gard détient le seuil le plus élevé d’éclairs nuage – sol / km² (l’unité de mesure dédiée aux foudroiements) avec un taux de 7.83, alors que la commune de Blandas (25 km au Sud) détient un taux de 2.28 éclairs nuage – sol / km².

dommages liés à un orage

Comment réagir en cas d’orage ?

Les orages sont le plus souvent annoncés, avec deux niveaux :

La vigilance orange

“violents orages susceptibles de provoquer des dégâts importants sur l’habitat léger et les installations provisoires ;  des inondations de caves et points bas peuvent se produire très rapidement ; quelques départs de feux peuvent être enregistrés en forêt à la suite à des impacts de foudre non accompagnés de précipitations.” ;

La vigilance rouge

“nombreux et vraisemblablement très violents orages, susceptibles de provoquer localement des dégâts très importants ; localement, des dégâts très importants sont à craindre sur les habitations, les parcs, les cultures et plantations ; les massifs forestiers peuvent localement subir de très forts dommages et peuvent être rendus vulnérables aux feux par de très nombreux impacts de foudre ; L’habitat léger et les installations provisoires peuvent être mis en réel danger ; les inondations de caves et points bas sont à craindre, ainsi que des crues torrentielles aux abords des ruisseaux et petites rivières.”

 

En cas d’orage, il est important de mettre en sécurité son entourage et les personnes vulnérables autour de vous, pour ce faire voici les conseils de base :

 

  • S’éloigner des zones boisées et autres point hauts
  • Ne pas s’appuyer sur les murs, ne pas s’approcher des fenêtres et se tenir éloigné des autres occupants de la pièce en cas de foudroiement
  • Ne pas se rendre dans les sous-sols, en cas de pluies importantes ces derniers pouvant être inondés
  • Ne pas utiliser de téléphone fixe et débrancher tout appareil électronique qui n’est pas branché sur un système paratonnerre

Se tenir informé de l’évolution des événements par le biais du site de Météo France

En cas de sinistre lié à l’orage, contactez votre assurance

Dans un premier temps, après avoir été victime d’un orage, vous devez rentrer en contact avec votre assureur afin d’effectuer une déclaration de sinistre. 

 

Votre assureur déterminera la garantie de votre contrat multirisques habitation adaptée à l’événement que vous avez subi : catastrophe naturelle, dégâts des eaux, incendie si la foudre a frappé votre logement, dégâts électriques….

 

L’analyse de l’origine des dégâts dictera la future indemnisation par rapport au niveau de couverture souscrit dans votre contrat. 

 

Si vous êtes touché par un sinistre de ce type, il est conseillé de s’attacher les services d’un expert d’assuré. En effet, les démarches assurantielles sont chronophages, et complexes. 

 

L’expert d’assuré se place en tant qu’interface entre le sinistré et les différentes parties prenantes, il intervient dans la mise en place de mesures conservatoires, dans l’état des lieux des biens endommagés, la négociation de l’indemnisation; et il propose une assistance pour la remise en ordre de votre habitation.

Partagez sur les réseaux :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Une problématique avec votre assurance ?

Contactez nos experts d’assuré au 09.72.102.102 ou en remplissant le formulaire ci-dessous :

LAMY Sinistre, c'est aussi :

Fiches conseils

Dans la nuit du 2 au 3 octobre 2020, le département des Alpes-Maritimes a été touchée par des intempéries alarmantes dues à la tempête Alex. Elle a provoqué la mort de certains habitants mais également des disparitions inquiétantes.

Lire la suite

Des milliers de foyers se sont retrouvés sans électricité due aux rafales de vent atteignant jusqu’à 253 km/h dans le Sud-Ouest de la France. Parmi les départements les plus touchés par la tempête Barbara, on retrouve les Pyrénées-Atlantiques et les Hautes-Pyrénées.

Lire la suite

Un immeuble de deux étages a pris feu en début d’après-midi dans le département de l’Aude, à Narbonne. Les habitants ont dû être évacués et relogés. Au cours de cet incendie, un chien a été tué.

Lire la suite

FAQ

C’est la plupart du temps sur les murs extérieurs d’une maison que les fissures apparaissent. Ce phénomène courant revêt un degré de gravité variable en fonction des contextes.

Lire la suite

Une fissure inquiétante sur un mur de parpaing ? Un professionnel est plus à même de déterminer sa nature et son incidence sur les fondations. Il identifie la cause de ces fissures et apporte des solutions.

Lire la suite

La présence d’une fissure sur les façades est un problème que l’on rencontre souvent quand on possède une habitation.

Lire la suite