09.72.102.102

Dégâts des eaux : contrat 

Le règlement d’un sinistre dégât des eaux dans le cadre de votre contrat multirisques habitation

Infiltrations, fuites, ruptures de canalisation, sont des dommages qui peuvent être causés dans votre logement et garantis par votre contrat d’assurance multirisques habitation.

lamy sinistre blog
Image de yanalya sur Freepik

Quelles sont les premières démarches à effectuer lors d’un dégât des eaux ?

Dans le cas où l’origine du dégât des eaux se trouve dans votre logement, vous devez à tout prix fermer l’arrivée d’eau afin de minimiser les dommages. Si les dégâts sont importants, nous vous conseillons également de couper l’électricité dans le but d’éviter les risques d’incendie ou d’électrocution.

 

Ensuite vous devez prévenir les personnes concernées surtout si vous êtes en copropriété. Le voisin situé en dessous de votre logement risque d’être impacté.


Si vous n’êtes pas à l’origine du dégât des eaux, il convient de rechercher l’origine. Dans ce cas, il faut prendre contact avec votre compagnie d’assurance, qui fera le nécessaire, notamment en organisant une recherche de fuite (Convention IRSI)
Enfin, en copropriété, il convient de prévenir votre syndic de la survenance du sinistre.

 

Une fois identifiée, il conviendra de faire réparer au plus vite la fuite afin de limiter les dégâts et une aggravation. Il convient de faire établir un devis de réparation, et de le transmettre à sa compagnie d’assurance, ou à l’expert mandaté par celle-ci pour obtenir leur accord en cas de garantie et donc de prise en charge.


En tout état de cause, gardez les justificatifs et preuves du sinistre (factures, photos, vidéos) afin de transmettre l’ensemble des éléments à l’expert mandaté par l’assurance. Certaines compagnies d’assurances garantissent les réparations de l’origine de la fuite, et donc remboursent partiellement ou totalement les frais engagés.

 

En revanche, pour effectuer les travaux consécutifs au dégât des eaux, c’est-à-dire de remise en état (murs, sol, plafond, …), vous devez attendre le passage de l’expert.

 
En effet, l’expert de l’assurance doit constater l’ensemble des dommages lors de sa visite sur les lieux du sinistre.

À quel moment déclarer mon dégât des eaux à l’assurance ?

Vous disposez de cinq jours ouvrés à compter du sinistre pour le déclarer à votre assurance. Si les dommages sont importants, l’assurance mandate un expert afin de constater sur place l’ensemble des dommages.

 

En copropriété, si des voisins sont touchés par le dégât des eaux, vous pouvez remplir un constat amiable de dégâts des eaux afin que chaque partie disposent des coordonnées d’assurance respectives de l’autre. Contrairement à un constat d’accident automobile, ce document n’est pas obligatoire en cas de dégât des eaux. Ce constat doit être envoyé à vos compagnies d’assurances respectives.

Est-ce qu’un expert d’assurance se déplace systématiquement ?

Non, un expert d’assurance ne se déplace pas systématiquement. Suite à votre déclaration de sinistre, l’assurance juge s’il est nécessaire d’envoyer un expert sur les lieux du sinistre. Parfois, une visio peut être effectuée et peut aussi aboutir sur une expertise physique.

Qu’est-ce qui est couvert dans la garantie dégât des eaux ?

À travers votre contrat d’assurance multirisques habitation, votre garantie dégât des eaux peut s’appliquer en cas de fuite, de rupture de canalisation, d’engorgement, de débordement ou encore de renversement.

 

Le gel est parfois à l’origine d’un dégât des eaux. Il est couvert à condition d’avoir respecté les consignes et les mesures de prévention inscrites dans les conditions générales de votre contrat d’assurance. Lors d’une absence prolongée (habituellement plus de 5 jours), il est conseillé de couper l’eau et la purge de vos canalisations en hiver peut être obligatoire. En cas de non-respect, l’indemnité peut être réduite, voire refusée.

 

Cette garantie peut aussi couvrir les dommages dû à une infiltration par toiture.

Doit-on être accompagné par un expert d’assuré ?

Lors d’un sinistre important, il est vivement conseillé d’être accompagné par un expert d’assuré. Cet expert a pour mission de défendre vos intérêts au cours de la gestion du sinistre, et ce, jusqu’au versement de l’indemnité. Il négocie la meilleure indemnité en fonction des dommages et de votre contrat d’assurance face à l’expert de la compagnie d’assurance. Aussi, il se charge d’une grande partie de la gestion administrative du dossier, notamment des échanges avec les parties prenantes (compagnie, expert, maitre d’œuvre).

Combien coûte un expert d’assuré ?

Sa rémunération dépend de sa négociation afin que vos intérêts soient les siens. En effet, les honoraires correspondent à un pourcentage sur l’indemnité finale négociée qui varie entre 5 et 10 %, en fonction de la complexité du dossier.

 
Généralement, les honoraires d’expert d’assuré sont pris en charge par votre contrat d’assurance.

À quel moment faire appel à un expert d’assuré ?

C’est à la survenance du sinistre qu’il est vivement conseillé de prendre un expert d’assuré. Il est important que l’expert d’assuré soit présent au plus tôt pour une gestion de sinistre efficace et maîtrisée. Dans ce cas, vous mettez toutes les chances de votre côté afin d’obtenir une indemnité maximisée dans les meilleurs délais.

Partagez sur les réseaux :

Facebook
Twitter
LinkedIn

Une problématique avec votre assurance ?

Contactez nos experts d’assuré au 09.72.102.102 ou en remplissant le formulaire ci-dessous :

Dégâts des eaux : contrat

Le règlement d’un sinistre dégât des eaux dans le cadre de votre contrat multirisques habitation

Infiltrations, fuites, ruptures de canalisation, sont des dommages qui peuvent être causés dans votre logement et garantis par votre contrat d’assurance multirisques habitation.

lamy sinistre blog
Image de yanalya sur Freepik

Quelles sont les premières démarches à effectuer lors d’un dégât des eaux ?

Dans le cas où l’origine du dégât des eaux se trouve dans votre logement, vous devez à tout prix fermer l’arrivée d’eau afin de minimiser les dommages. Si les dégâts sont importants, nous vous conseillons également de couper l’électricité dans le but d’éviter les risques d’incendie ou d’électrocution.

 

Ensuite vous devez prévenir les personnes concernées surtout si vous êtes en copropriété. Le voisin situé en dessous de votre logement risque d’être impacté.


Si vous n’êtes pas à l’origine du dégât des eaux, il convient de rechercher l’origine. Dans ce cas, il faut prendre contact avec votre compagnie d’assurance, qui fera le nécessaire, notamment en organisant une recherche de fuite (Convention IRSI).


Enfin, en copropriété, il convient de prévenir votre syndic de la survenance du sinistre.

 

Une fois identifiée, il conviendra de faire réparer au plus vite la fuite afin de limiter les dégâts et une aggravation. Il convient de faire établir un devis de réparation, et de le transmettre à sa compagnie d’assurance, ou à l’expert mandaté par celle-ci pour obtenir leur accord en cas de garantie et donc de prise en charge.


En tout état de cause, gardez les justificatifs et preuves du sinistre (factures, photos, vidéos) afin de transmettre l’ensemble des éléments à l’expert mandaté par l’assurance. Certaines compagnies d’assurances garantissent les réparations de l’origine de la fuite, et donc remboursent partiellement ou totalement les frais engagés.

 

En revanche, pour effectuer les travaux consécutifs au dégât des eaux, c’est-à-dire de remise en état (murs, sol, plafond, …), vous devez attendre le passage de l’expert.


En effet, l’expert de l’assurance doit constater l’ensemble des dommages lors de sa visite sur les lieux du sinistre.

À quel moment déclarer mon dégât des eaux à l’assurance ?

Vous disposez de cinq jours ouvrés à compter du sinistre pour le déclarer à votre assurance. Si les dommages sont importants, l’assurance mandate un expert afin de constater sur place l’ensemble des dommages.

 

En copropriété, si des voisins sont touchés par le dégât des eaux, vous pouvez remplir un constat amiable de dégâts des eaux afin que chaque partie disposent des coordonnées d’assurance respectives de l’autre. Contrairement à un constat d’accident automobile, ce document n’est pas obligatoire en cas de dégât des eaux. Ce constat doit être envoyé à vos compagnies d’assurances respectives.

Est-ce qu’un expert d’assurance se déplace systématiquement ?

Non, un expert d’assurance ne se déplace pas systématiquement. Suite à votre déclaration de sinistre, l’assurance juge s’il est nécessaire d’envoyer un expert sur les lieux du sinistre. Parfois, une visio peut être effectuée et peut aussi aboutir sur une expertise physique.

Qu’est-ce qui est couvert dans la garantie dégât des eaux ?

À travers votre contrat d’assurance multirisques habitation, votre garantie dégât des eaux peut s’appliquer en cas de fuite, de rupture de canalisation, d’engorgement, de débordement ou encore de renversement.

 

Le gel est parfois à l’origine d’un dégât des eaux. Il est couvert à condition d’avoir respecté les consignes et les mesures de prévention inscrites dans les conditions générales de votre contrat d’assurance. Lors d’une absence prolongée (habituellement plus de 5 jours), il est conseillé de couper l’eau et la purge de vos canalisations en hiver peut être obligatoire. En cas de non-respect, l’indemnité peut être réduite, voire refusée.

 

Cette garantie peut aussi couvrir les dommages dû à une infiltration par toiture.

Doit-on être accompagné par un expert d’assuré ?

Lors d’un sinistre important, il est vivement conseillé d’être accompagné par un expert d’assuré. Cet expert a pour mission de défendre vos intérêts au cours de la gestion du sinistre, et ce, jusqu’au versement de l’indemnité. Il négocie la meilleure indemnité en fonction des dommages et de votre contrat d’assurance face à l’expert de la compagnie d’assurance. Aussi, il se charge d’une grande partie de la gestion administrative du dossier, notamment des échanges avec les parties prenantes (compagnie, expert, maitre d’œuvre).

Combien coûte un expert d’assuré ?

Sa rémunération dépend de sa négociation afin que vos intérêts soient les siens. En effet, les honoraires correspondent à un pourcentage sur l’indemnité finale négociée qui varie entre 5 et 10 %, en fonction de la complexité du dossier.

 
Généralement, les honoraires d’expert d’assuré sont pris en charge par votre contrat d’assurance.

À quel moment faire appel à un expert d’assuré ?

C’est à la survenance du sinistre qu’il est vivement conseillé de prendre un expert d’assuré. Il est important que l’expert d’assuré soit présent au plus tôt pour une gestion de sinistre efficace et maîtrisée. Dans ce cas, vous mettez toutes les chances de votre côté afin d’obtenir une indemnité maximisée dans les meilleurs délais.

Partagez sur les réseaux :

Facebook
Twitter
LinkedIn

Une problématique avec votre assurance ?

Contactez nos experts d’assuré au 09.72.102.102 ou en remplissant le formulaire ci-dessous :

Retrouvez nos actualités

Par définition, une crue se caractérise par une forte augmentation de la hauteur d’un fleuve (un accroissement du débit), qui mène au débordement.

Lire la suite

Il existe une garantie responsabilité civile dans le contrat d’assurance multirisque habitation pour les dégâts causés par un animal domestique.

Lire la suite

Suite à un dégât des eaux, pourquoi est-il préférable d’avoir recours à un expert d’assuré ? LAMY Expertise vous dit tout !

Lire la suite

Retrouvez notre FAQ

C’est la plupart du temps sur les murs extérieurs d’une maison que les fissures apparaissent. Ce phénomène courant revêt un degré de gravité variable en fonction des contextes.

Lire la suite

Une fissure inquiétante sur un mur de parpaing ? Un professionnel est plus à même de déterminer sa nature et son incidence sur les fondations. Il identifie la cause de ces fissures et apporte des solutions.

Lire la suite

La présence d’une fissure sur les façades est un problème que l’on rencontre souvent quand on possède une habitation.

Lire la suite