Que faire pendant une crue ?

Contexte et définition

En ce début d’été 2021, nous traversons une période touchée par de fortes précipitations. La France n’est pas le seul pays à voir le niveau des ses cours d’eau augmenter : l’Allemagne et la Belgique sont aussi concernés. Le bilan est édifiant : plus de 150 morts et plusieurs centaines de disparus… La situation est donc critique.

 

Par définition, une crue se caractérise par une forte augmentation de la hauteur d’un fleuve (un accroissement du débit), qui mène au débordement. Le fleuve sort alors de son lit. Les zones attenantes au lit du fleuve sont caractérisées comme “Zones Inondables”.

 

Les crues sont liées à des facteurs météorologiques bien évidemment, mais aussi à la gestion humaine, notamment celle des barrages.

Ces événements climatiques ne sont donc pas toujours prévisibles, mais les conséquences sont souvent catastrophiques.

Crue

Comment réagir ?

Comment anticiper une crue et limiter les dégâts sur votre habitation ?

Dans un premier temps, il est préférable d’éviter les zones inondables pour la construction ou l’achat 

de votre bien. Si votre bien se situe dans une zone à inondation, il est important de consulter le PPRI (Plan de Prévention du Risque Inondation), consultable en mairie. Ce document détaille les caractéristiques de l’urbanisation des zones soumises aux inondations. Quelques aménagements sont conseillés au préalable parmi lesquels : installer les appareils électriques ainsi que les tableaux au-dessus du PHEC (Plus Hautes Eaux Connues) ; isoler les gaines électriques ; installer des clapets anti-retours sur les différentes canalisations de votre bien….

Comment sécuriser pendant la crue ?

L’une des clés est de rester informé. Le plus souvent, des canaux sont mis en place par votre Mairie, et des consignes importantes sont données. Dans la limite du possible, il est préconisé de mettre en place des batardeaux. Ce sont des “barrages provisoires »  qui font office de digue afin de limiter la propagation de l’eau au sein de votre logement. Il faut aussi couper l’électricité et le gaz, ne pas boire l’eau du robinet, et surélever les meubles autant que possible afin de protéger vos biens de valeurs et vos papiers.

Comment gérer “l’après-crue”?

Une fois les précipitations drainées, la décrue commence. Pour autant,  il est important de ne pas regagner le logement sans l’accord des autorités, puisque ce sont eux qui évaluent les risques. 

 

Lors du retour dans le logement ou l’entreprise, la première étape est de ventiler les pièces en débouchant les orifices d’aération, en ouvrant les fenêtres… Il est important de vider progressivement l’eau. Cela permet de protéger les murs et ne pas les « déstabiliser ». Les revêtements ayant pris l’eau devront être retirés. En effet les papiers peints, moquettes et laine de verre retiennent l’humidité. Dès lors, elles peuvent héberger des moisissures et autres champignons.

 

Il est également conseillé de mettre en place des mesures d’assèchement. Les dispositifs d’assèchement sont nombreux : chauffage, ventilateur professionnel et déshumidificateur industriel ou absorbeur d’humidité.

 

Une fois ventilé et assaini, il est important de faire l’inventaire des dommages (photos, tri…). Lors de cette étape, il est nécessaire de ne rien jeter puisque ces éléments sont des preuves permettant de justifier les pertes auprès de l’assureur.

Point assurance et expert d'assuré

Il est important de déclarer le sinistre sans délai pour éviter d’aggraver les dégâts et réaliser les travaux urgents. On parle de mesures conservatoires : décontamination, nettoyage, assèchement…

 

Dans le cas où ces mesures ne sont pas prises à temps, et que ce retard conduit à une aggravation des dommages, la compagnie d’assurance pourrait vous reprocher de ne pas avoir agi en “bon père de famille”, et refuser d’indemniser tout ou partie de vos dommages.  

 

Dès la survenance d’un sinistre, il est fortement conseillé de recourir aux services d’un expert d’assuré. En effet, ce dernier s’occupera rapidement de mettre en œuvre les mesures conservatoires Il contactera la compagnie et l’expert de compagnie pour accomplir toutes les diligences de sauvegarde du bien….

 

De plus, l’expert d’assuré dispose d’un réseau après-sinistre, composé d’entreprises de décontamination, de nettoyage, d’assèchement, de mise en sécurité, de couverture…

Partagez sur les réseaux :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Sinistré d'une crue ?

Contactez nos experts d’assuré au 09.72.102.102 ou en remplissant le formulaire ci-dessous :

Que faire pendant une crue ?

Contexte et définition

En ce début d’été 2021, nous traversons une période touchée par de fortes précipitations. La France n’est pas le seul pays à voir le niveau des ses cours d’eau augmenter : l’Allemagne et la Belgique sont aussi concernés. Le bilan est édifiant : plus de 150 morts et plusieurs centaines de disparus… La situation est donc critique.

 

Par définition, une crue se caractérise par une forte augmentation de la hauteur d’un fleuve (un accroissement du débit), qui mène au débordement. Le fleuve sort alors de son lit. Les zones attenantes au lit du fleuve sont caractérisées comme “Zones Inondables”.

 

Les crues sont liées à des facteurs météorologiques bien évidemment, mais aussi à la gestion humaine, notamment celle des barrages.

Ces événements climatiques ne sont donc pas toujours prévisibles, mais les conséquences sont souvent catastrophiques.

Crue

Comment réagir ?

Comment anticiper une crue et limiter les dégâts sur votre habitation ?

Dans un premier temps, il est préférable d’éviter les zones inondables pour la construction ou l’achat 

de votre bien. Si votre bien se situe dans une zone à inondation, il est important de consulter le PPRI (Plan de Prévention du Risque Inondation), consultable en mairie. Ce document détaille les caractéristiques de l’urbanisation des zones soumises aux inondations. Quelques aménagements sont conseillés au préalable parmi lesquels : installer les appareils électriques ainsi que les tableaux au-dessus du PHEC (Plus Hautes Eaux Connues) ; isoler les gaines électriques ; installer des clapets anti-retours sur les différentes canalisations de votre bien….

Comment sécuriser pendant la crue ?

L’une des clés est de rester informé. Le plus souvent, des canaux sont mis en place par votre Mairie, et des consignes importantes sont données. Dans la limite du possible, il est préconisé de mettre en place des batardeaux. Ce sont des “barrages provisoires »  qui font office de digue afin de limiter la propagation de l’eau au sein de votre logement. Il faut aussi couper l’électricité et le gaz, ne pas boire l’eau du robinet, et surélever les meubles autant que possible afin de protéger vos biens de valeurs et vos papiers.

Comment gérer “l’après-crue”?

Une fois les précipitations drainées, la décrue commence. Pour autant,  il est important de ne pas regagner le logement sans l’accord des autorités, puisque ce sont eux qui évaluent les risques. 

 

Lors du retour dans le logement ou l’entreprise, la première étape est de ventiler les pièces en débouchant les orifices d’aération, en ouvrant les fenêtres… Il est important de vider progressivement l’eau. Cela permet de protéger les murs et ne pas les « déstabiliser ». Les revêtements ayant pris l’eau devront être retirés. En effet les papiers peints, moquettes et laine de verre retiennent l’humidité. Dès lors, elles peuvent héberger des moisissures et autres champignons.

 

Il est également conseillé de mettre en place des mesures d’assèchement. Les dispositifs d’assèchement sont nombreux : chauffage, ventilateur professionnel et déshumidificateur industriel ou absorbeur d’humidité.

 

Une fois ventilé et assaini, il est important de faire l’inventaire des dommages (photos, tri…). Lors de cette étape, il est nécessaire de ne rien jeter puisque ces éléments sont des preuves permettant de justifier les pertes auprès de l’assureur.

Point assurance et expert d'assuré

Il est important de déclarer le sinistre sans délai pour éviter d’aggraver les dégâts et réaliser les travaux urgents. On parle de mesures conservatoires : décontamination, nettoyage, assèchement…

 

Dans le cas où ces mesures ne sont pas prises à temps, et que ce retard conduit à une aggravation des dommages, la compagnie d’assurance pourrait vous reprocher de ne pas avoir agi en “bon père de famille”, et refuser d’indemniser tout ou partie de vos dommages.  

 

Dès la survenance d’un sinistre, il est fortement conseillé de recourir aux services d’un expert d’assuré. En effet, ce dernier s’occupera rapidement de mettre en œuvre les mesures conservatoires Il contactera la compagnie et l’expert de compagnie pour accomplir toutes les diligences de sauvegarde du bien….

 

De plus, l’expert d’assuré dispose d’un réseau après-sinistre, composé d’entreprises de décontamination, de nettoyage, d’assèchement, de mise en sécurité, de couverture…

Partagez sur les réseaux :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Sinistré d'une crue ?

Contactez nos experts d’assuré au 09.72.102.102 ou en remplissant le formulaire ci-dessous :

LAMY Sinistre, c'est aussi :

Fiches conseils

En cas de sinistre, de nombreux contrats multirisques habitations prévoient la prise en charge de frais de relogement après sinistre.

Lire la suite

En juin 2021, la région Lyonnaise a été touchée par d’intenses épisodes orageux. La grêle à Lyon a provoqué de multiples dégâts.

Lire la suite

La garantie multirisque effondrement d’immeuble n’est pas obligatoire même s’il s’agit d’un risque important. Cependant, elle est conseillée.

Lire la suite

FAQ

C’est la plupart du temps sur les murs extérieurs d’une maison que les fissures apparaissent. Ce phénomène courant revêt un degré de gravité variable en fonction des contextes.

Lire la suite

Une fissure inquiétante sur un mur de parpaing ? Un professionnel est plus à même de déterminer sa nature et son incidence sur les fondations. Il identifie la cause de ces fissures et apporte des solutions.

Lire la suite

La présence d’une fissure sur les façades est un problème que l’on rencontre souvent quand on possède une habitation.

Lire la suite