Par arrêté publié au Journal officiel le 27 juillet, 190 communes ont été reconnues en état de catastrophe naturelle au titre de la sécheresse.

Retrouvez cet arrêté sur le site de notre partenaire Expertise LAMY : cliquez-ici

Comment être indemnisé après la parution de l’arrêté de catastrophe naturelle ?

Entretien avec Philippe LAMY, Président de LAMY Expertise

En cas de catastrophe naturelle reconnue, les experts mandatés par les compagnies d’assurance vont vérifier si les fissures et autres dommages (signes de tensions sur la structure des maisons comme un affaissement par exemple) signalés par les sinistrés-assurés ont bien été causés par la sécheresse survenue sur la période reconnue.
Les compagnies d’assurance indemnisent selon les garanties souscrites dans leurs contrats «multirisques habitation».

Mais avant, il faudra que les sinistrés s’arment de patience.
Tout d’abord, ils devront déclarer le sinistre dans les 10 jours suivant la parution de l’arrêté de catastrophe naturelle.
Ensuite ils devront démontrer que les fissures sont bien liées à la sécheresse
Pour cela, il est souvent nécessaire de disposer d’une expertise indépendante et argumentée.

Liens utiles suite à un arrêté de catastrophe naturelle sécheresse