La plupart des cas de fissurations trouvent leur origine dans un problème de sol. Cela se traduit par exemple par un terrain instable, une argile gonflante ou encore des fondations insuffisantes. Pour cette dernière cause, il convient de rappeler que la grande majorité des construction en pierre sont anciennes. Leurs fondations sont généralement superficielles. Quand un mur en pierre ancien se fissure, le problème est probablement structurel, il faut donc agir vite.

Fissure sur un mur en pierre : que faire pour le propriétaire ?

La caractérisation des fissures est la première des démarches à effectuer. Quelle(s) taille(s), quelle(s) forme(s), quel(s) aspect(s) ? Il ne faut négliger aucun élément de description qui permettrait d’en savoir plus sur la ou les fissures. A ce titre, son orientation est également une information pertinente. Toutes ces indications vont alors permettre la constitution d’un dossier utile, le cas échéant pour une déclaration de sinistre en catastrophe naturelle. Il est conseillé de constituer ce dossier avec l’appui d’un expert bâtiment indépendant.

 

Demande de devis gratuit pour un expert