Dans la ville de Gournay-en-Bray, les occupants des logements situés dans les immeubles gérés par le bailleur Seminor sont en colère : ils ont l’impression d’être abandonnés par le gestionnaire de l’immeuble. Retour sur une situation compliquée.

Des immeubles en mauvais état dans cette commune de Seine-Maritime

Les occupants des immeubles Seminor ont la triste impression d’être ignorés par le bailleur social de la ville de Gournay-en-Bray malgré des conditions de vie très désagréables :

  • Importantes fissures sur la façade entraînant l’interdiction d’utiliser certains balcons,
  • Nombreux problèmes de chauffage durant plusieurs mois,
  • Portes d’entrées qui ne se verrouillent plus laissant l’immeuble accessible à tout le monde,
  • Colonnes d’évacuations sanitaires bouchées plusieurs jours provoquant des odeurs nauséabondes dans l’immeuble.

Et du côté du bailleur ? Les divergences de point de vue avec les locataires ?

De son point de vue, le bailleur se dit à l’écoute de ses locataires :

    • Lors d’un état des lieux, ils ont détecté les fissures et alerté les occupants concernés,
    • Ils ont mandaté un bureau d’étude dont la mission sera de constater l’impact des fissures sur l’immeuble,
    • Une fois le résultat connu, le bailleur engagera les travaux nécessaires,
    • Ils étudieront également, au cas par cas, les éventuels dédommagements accordés pour la perte partielle de la jouissance des lieux.

Devant un tel manque de communication et une impression permanente de ne pas trouver d’oreilles à leur écoute, les occupants actuels des immeubles Seminor envisagent de créer une amicale des locataires afin de faire valoir leurs droits plus facilement.