L’inondation est le débordement d’eau qui submerge les terrains environnants. Il peut s’agir d’eaux pluviales et/ou d’une rivière qui sort de son lit. Si votre maison se trouve à proximité, l’inondation peut entraîner de lourds dommages. Ce qui n’est pas sans conséquence pour le porte-monnaie et le moral des sinistrés. Voici quelques conseils pour savoir quoi faire en cas d’inondation de votre maison ?

Que faire pendant l’inondation et jusqu’à la décrue ?

Pendant l’inondation, il est important de se protéger en restant, par exemple, à l’étage et cela jusqu’à l’arrivée des secours qui vous évacueront et vous feront patienter le temps de la décrue. Important : si la zone est encore inondée, vous ne devrez pas prendre de risque en retournez dans votre maison. Par ailleurs, une fois chez vous, attendez l’autorisation des services sanitaires, pour consommer l’eau du robinet.

De retour chez vous : les premières actions après l’inondation

Si avec l’aval des autorités, vous pouvez re-gagner votre maison, plusieurs actions devront être effectuées en priorité :
débranchez l’ensemble des appareils électro-ménagers touchés par le dégâts des eaux
coupez l’alimentation électrique et également l’arrivée du gaz
vous mettre au travail et commencer à nettoyer en enlevant l’eau et la boue
trier, conserver ce qui peut l’être et mettre de coté le reste en attendant le passage de l’expert d’assurance
nettoyer et désinfecter votre domicile et vos meubles
aérer la maison pour faciliter l’élimination de l’humidité
Bon à savoir : en cas d’inondation, les eaux saines et eaux usées ont pu se mélanger. Il peut aussi y avoir des traces de produits chimiques. Protégez-vous sans compromis en revêtant une tenue appropriée :bottes, gants… et insistez dans le nettoyage des zones fortement souillées.

Sans attendre après l’inondation : adopter la bonne démarche auprès l’assurance

Lorsque l’état de catastrophe naturelle est reconnu à cause d’inondations, vous devrez suivre des démarches rigoureusement pour d’être indemnisé. La procédure est complexe et il convient d’être attentif. Voici quelques conseils :

  • Prendre des photos ou de filmer tous les dommages que l’inondation a engendré sur votre maison et votre mobilier
  • Ces documents constituent autant de preuves à envoyer à votre assureur, mais aussi à la mairie qui dans certains cas pourrait vous accorder une aide financière
  • Faîtes le point avec la compagnie d’assurance qui assure votre habitation
  • Vérifiez le niveau de couverture et entamez la procédure de demande d’indemnisation

Bon à savoir : le délai légal est de 10 jours ouvrés à compter de la publication au Journal officiel de l’arrêté de catastrophe naturelle.

Il est conseillé de recourir à un expert construction indépendant après l’inondation pour négocier équitablement avec votre assureur (qui enverra quoiqu’il arrive son propre expert défendre ses intérêts)

Cette fiche est maintenant terminée, mais de vous à nous ce n’est pas fini…
Vous pouvez également :

nous contacter

demander un devis- degats des eaux