Plusieurs incendies se sont déclarés dans le sud de la France depuis le 14 juillet. Cela représente 7 000 hectares partis en fumée. Ces feux de forêt ont des origines diverses (vent, mistral, jet de mégot de cigarette, criminelle). Des moyens importants ont été déployés, notamment des canadaires et plusieurs centaines de pompiers au total.

Carte des incendies du sud de la France en juillet 2017

Alpes-Maritimes (06)

  • Carros
  • Saint-Vallier-de-Thiey
  • Castagniers
  • Spéracèdes / Saint-Vallier de Thiey / Cabris

Bouches-du-Rhône (13)

  • Saint-Cannat
  • Peyrolles
  • Salon-de-Provence
  • Peynier
  • Carro (Martigues)
  • Istres
  • Aix-en-Provence

Haute-Corse (2A)

  • Olmeta-di-Tuda
  • Biguglia

Corse-du-Sud (2B)

  • Bonifacio

Gard (30)

  • Venéjan

Hérault (34)

  • Vias / Bessan / Agde
  • Nîmes

Pyrénées-Orientales (64)

  • Le Boulou

Var (83)

  • Artigues
  • La Croix-Valmer
  • Bormes-les-Mimosas / La londe-des-Maures
  • Saint-Maximin

Vaucluse (84)

  • Massif du Luberon

Comment être indemnisé lors d’un incendie ?

Il faut savoir qu’un incendie n’est pas reconnu en tant que “catastrophe naturelle”. Seule l’assurance habitation est en mesure de pouvoir offrir une indemnisation (dans le cas d’une souscription à la garantie incendie).
Dans un premier temps, il faut déclarer le sinistre. Vous avez cinq jours (samedi et dimanche non compris) pour contacter votre assureur. La déclaration doit comporter le nom du propriétaire, l’adresse du logement et si possible les causes de l’incendie ainsi que les dégâts.
Ensuite, il faut lister les preuves des dommages. Notamment en apportant la preuve que les objets détruits pendant l’incendie ont bien existés (tickets de caisse, objets calcinés, etc). Il est conseillé de prendre des photos/vidéos des différents dégâts avant de nettoyer.
L’assurance désigne ensuite un expert en incendie pour constater les dégâts dans la maison et évaluer un montant d’indemnisation. Toutefois, vous pouvez faire appel à un expert indépendant, considéré comme “expert d’assuré”. Cet expert défendra vos droits et votre indemnisation indépendamment de votre compagnie d’assurance. Pour en savoir plus, cliquez-ici.
L’assureur a un délai de 30 jours pour vous indemniser après le passage de l’expert. Seule la franchise reste à la charge du sinistrée (montant indiqué dans le contrat d’assurance).