A Hondschoote, dans le Nord, onze propriétaires ont découverts des fissures suspectes. Ils ont fait une demande de reconnaissance en état de catastrophe naturelle.

D’où viennent ces fissures ?

  • Les onze propriétaires habitent le même quartier de cette commune
  • L’un des propriétaires a remarqué une première fissure au plafond, puis en a découvert d’autres par la suite
  • Ensuite, il y a eu des tâches suspectes sur la tapisserie : des zébrures dignent de fissure à angle droit et où l’humidité peut donc s’infiltrer
  • En dessous de la tapisserie, il découvre encore des fissures
  • Après l’été, le propriétaire pense qu’il peut s’agir d’un mouvement de terrain lié à la réhydratation du sol suite à la sécheresse
  • Les maisons auraient été construites sur un terrain argileux et les fissures ne cessent de grandir

Quel recours face à ces découvertes ?

  • Le propriétaire a fait un premier recours vers la mairie
  • Il a ensuite contacté d’autres sinistrés pour monter un dossier
  • Les photos constituent des preuves de ce sinistre
  • Des aides de l’assurance pourront être attribués aux propriétaires sinistrés seulement s’il y a une reconnaissance en état de catastrophe naturelle
  • Ils sont dans l’attente du passage de l’expert et de la réponse de l’Etat

nous contacter