Composés la plupart du temps avec des parpaings d’une vingtaine de cm, les murs de soubassement concernent parfois les extensions de maison. Se situant à l’origine des semelles de fondations, ils vont jusqu’au plancher bas de la maison. Quel que soit le contexte de sa construction, un mur de soubassement correspond à l’assise de la structure porteuse du bâtiment. Il s’agit donc d’un élément de construction important et sa présence est fondamentale pour garantir la solidité de l’ouvrage. C’est pourquoi toute fissure sur un mur de soubassement est à prendre avec le plus grand sérieux.

Comment procéder pour réparer des fissures présentes sur un mur de soubassement ?

Pour venir à bout des pathologies fissures sur un mur de soubassement, il est impératif de procéder selon une méthodologie stricte et rigoureuse : l’étape numéro un est l’identification de la fissuration. Pourquoi les fissures apparaissent sur ce mur ? Seul un travail minutieux permet de répondre à cette question. En mettant à jour tous les facteurs, qu’ils soient de prédisposition (argile gonflante, composition du terrain etc.) ou de déclenchement (absence de ferraillage), il est possible de déduire les travaux de réparation qui conviennent. Ces derniers sont nombreux. Ils s’appliquent selon le contexte observé. Il peut par exemple s’agir de travaux d’aggrafage ou d’ajout de renforts.

 

Demande de devis gratuit pour un expert