Lors d’une catastrophe naturelle, les dégâts subis sont souvent très nombreux. Il est donc primordial d’être pris en charge rapidement par son assurance afin de retrouver une vie normale dans les meilleurs délais.

Une fois l’arrêté de catastrophe naturelle pris par le gouvernement, vous devrez agir rapidement et vous signaler auprès de votre assureur afin d’être indemnisé au plus tôt. En effet, lors de tels événements climatiques, les personnes touchées sont nombreuses et les délais avant le passage de l’expert peuvent être longs.

Qu’est-ce qu’une catastrophe naturelle demandant une expertise ?

Divers événements climatiques entrent dans la catégorie des catastrophes naturelles. Il s’agit :

  • Des inondations,
  • Des coulées de boue,
  • Des glissements ou affaissements de terrain,
  • Des sécheresses,
  • Des avalanches,
  • Des accidents provoqués par l’action mécanique des vagues.

Vous pouvez vous renseigner sur les différents risques naturels qui peuvent vous concerner auprès de la mairie de votre commune, ou directement sur des sites internet tel que le portail prim.net.

Que faire après une catastrophe naturelle pour obtenir une expertise ?

Pour espérer être indemnisé rapidement vous devez :

  • Estimer l’ampleur des dégâts en répertoriant les biens endommagés,
  • Prendre des photos à présenter lors de l’expertise,
  • Rassembler les factures d’achat en votre possession,
  • Déclarer les dommages subis auprès de votre assurance dans un délai de 5 à 10 jours selon la catastrophe naturelle,
  • Attendre le passage d’un expert envoyé par votre assurance.