Comment faire jouer l’assurance en cas de fissures ? Il s’agit d’une question légitime que plusieurs assurés se posent régulièrement. Les professionnels s’interrogent également, ce qui a motivé l’élaboration des conseils ci-après.

Fissures et recours à la garantie décennale

Dès que des fissures apparaissent sur les murs d’une construction, il est à supposer que la responsabilité décennale du constructeur est engagée. Il faut toutefois que le désordre se manifeste dans les 10 ans après la réception, exception faite des cas spécifiques définis par des textes législatifs. Par ailleurs, les fissures doivent impérativement être structurelles pour bénéficier de ce type d’assurance. Le recours n’est en effet recevable que si le désordre a des incidences néfastes sur l’intégrité de la structure et/ou nuit à l’utilisation du bien selon les fonctions prévues.

Une indemnisation envisageable en cas de catastrophe naturelle

Il s’agit ici d’un recours à l’assurance multirisque dont les clauses doivent mentionner une prise en charge si des fissures apparaissent suite à des catastrophes naturelles, en particulier la sécheresse. Pour obtenir gain de cause, l’assuré doit se référer à la parution au Journal Officiel qui reconnaît l’état de catastrophe naturelle. La déclaration de sinistre auprès de la compagnie d’assurance s’effectue alors dans un délai maximum de 10 jours après cette parution.

Les points essentiels à retenir sur les recours pour fissures

Cette fiche est maintenant terminée, mais de vous à nous ce n’est pas fini…
Vous pouvez également :

nous contacter

demander un devis- fissures